[ SOMMAIRE ]
Notes sur cette édition en ligne

 

Si Pèire Cardenal est considéré, par de nombreux commentateurs, comme un des plus grands écrivains du Moyen Age occidental, l'accès à ses œuvres par le grand public reste très restreint. Ce constat est une des raisons qui ont entraîné la création de ce site.

Les "Poésies complètes du Troubadour Pèire Cardenal publiées par René Lavaud" ont été éditées en 1957 aux éditions Privat de Toulouse .
Ouvrage monumental, inégalé à ce jour, ouvrage absolu de référence pour tout passionné de l'œuvre de Cardenal et plus généralement de littérature occitane médiévale, ce livre est l'assise de ce site dont le "créateur" n'est finalement qu'un "co-auteur", tant il doit au magnifique travail de René Lavaud.

La création de ce site a cependant été une aventure, longue, harassante mais ô combien passionnante, qui a consisté principalement à saisir le texte en ancien occitan tel qu'établi par René Lavaud ( accentuation comprise...) et à l'accompagner d'une traduction-interprétation française nouvelle. ( Malgré quelques passages qui ne pourront certainement jamais être traduits autrement que l'a fait Lavaud!.. Tant pis! Ces passages sont restés inchangés, on n'a pas cru utile de chercher l'originalité à tout prix ...)

Dans son "Avant-Propos" , René Lavaud écrivait : "L'interprétation du texte de P.Cardenal est souvent ardue. Je ne me flatte pas de l'avoir toujours réussie. Ma traduction est le plus possible littérale, subordonnée au texte: elle ne recherche pas l'élégance, au détriment de l'exactitude." Tous les lecteurs de ce livre ont pu constater combien René Lavaud faisait preuve ici d'une extrême modestie et d'une extrême exigence, car si elle visait à juste titre l'exactitude sa traduction ne manquait certainement pas d'élégance. Il est cependant vrai, et Lavaud semble bien le sous-entendre, que d'autres traductions, un peu moins littérales, sont possibles.

Cette nouvelle version française ne prétend nullement faire oublier la précédente. Elle a surtout été pour son auteur (ici seulement un peu "auteur") l'occasion d'un immense plaisir littéraire, celui de "rentrer" dans un texte superbe, autrement et sûrement mieux que par la simple lecture; celui aussi de s'imprégner d'une langue expressive et d'une civilisation remarquable et de renouer ainsi avec son occitanité. (On se doit de signaler honnêtement, qu'il ne s'agit point ici d'un travail de "spécialiste", mais bien plutôt de celui d'un "amateur" - à prendre au sens étymologique du terme- ).

Il a été fait le choix d'un rythme plus actuel, d'une langue la plus claire possible, dépoussiérée, au détriment (assumé ! ) de l'exactitude presque pointilleuse de Lavaud ( Adieu - hélas ?- à la plupart des imparfaits du subjonctif et aux termes trop étroitement spécialisés et totalement inusités ! Un certain nombre de verbes ont également changé de temps, des connecteurs divers ont fait leur apparition, d'autres ont disparu comme les nombreux "E" en début de vers).
Le texte cependant, n'en est pas trahi pour autant, cette longue et attentionnée fréquentation de l'œuvre nous autorise à l'affirmer et bien au contraire on pourrait même penser que la traduction-adaptation permet de "faire passer" un texte dont la résonance a été forcément atténuée par un éloignement de plus de sept siècles.

Chaque pièce est accompagnée d'une courte note qui vise à en éclaircir le sens ( note le plus souvent très largement inspirée par les commentaires de Lavaud dont elle reprend certains des points les plus remarquables repérés au milieu d'une accumulation de détails linguistiques et historiques proprement impressionnante ... mais formant bien souvent un grandiose fouillis ! )

La numérotation des pièces et leur classement en sections reprend celui de l'édition Lavaud. Même si ce classement n'est peut-être pas le plus satisfaisant, il a paru indispensable de le conserver.

Pour essayer d'accompagner et d'aider à la lecture de cette œuvre il a fallu écrire, et en premier lieu essayer de reconstituer, la vie de Pèire Cardenal. La chose a paru au départ une vraie gageure puisque curieusement il n'existait pas réellement d'ouvrage sur lequel s'appuyer. Il a donc fallu essentiellement organiser en un ensemble cohérent ( un véritable patchwork !) les différentes conjectures biographiques, les événements historiques et les quelques remarques glissées dans les pièces. Tout cela s'est assemblé d'abord capricieusement puis, progressivement, de façon plus docile...

On a également reproduit et retraduit la "Vida" de Pèire Cardenal et créé un certain nombre d'appendices destinés à mieux comprendre l'oeuvre.

Un tableau chronologique permet de mieux situer chaque poème dans son époque et peut aussi servir d'anthologie.

Les lecteurs internautes étant souvent des "butineurs" on leur a réservé un Florilège afin de découvrir prestement la qualité de l'œuvre.

Un index des noms propres, une iconographie (encore sommaire!), un ensemble de cartes et un moteur de recherche (interne) complètent cet ensemble qui, malgré ses faiblesses inévitables, présente au moins l'avantage d'être le premier et le seul site entièrement et uniquement consacré à "Pèire del Puei".

Souhaitons que son existence permette une meilleure connaissance du grand poète médiéval, injustement oublié.

D. E.


Si, comme il a été dit précédemment, le texte établi par Lavaud a été intégralement respecté (merci toutefois aux lecteurs "spécialisés" de signaler d'éventuelles erreurs de saisie, toujours possibles...), on se doit de signaler deux modifications par rapport au texte imprimé dans l'édition de Lavaud:
- dans la pièce II ("Ben teinh per fol e per muzart"), v. 27, remplacement de *ore par "cre"
- dans la pièce L ("J. C., nostre salvaire"), v.200, remplacement de *Manjase e beves soven par "manjas e beves"
(deux "coquilles" aimablement signalées par Patric Sauzet)

Ce site a été créé par D. Eissart en 2001 et implanté en Juin 2001 à l'adresse http://www.geocities.com/peire_del_puei/
De Février 2002 jusqu'à Septembre 2005, il a été situé à http://cardenal.free.fr./
Le site a été partiellement réaménagé et enrichi (appendices) en mars-avril 2002.
La page "Etudes et jugements sur P.C." (7 fichiers PDF) a été créée en décembre 2002.
Depuis Octobre 2005, son adresse est devenue www.cardenal.org, et son administration a été confiée à D. Grange.
L'interprétation de Ar me puesc par Jean-Marie Carlotti a été ajoutée le 13 Octobre 2007, avec son aimable autorisation.


[ Section 1 - Poésie amoureuse ] = [ Section 2 - Poésie politique ] = [ Section 3 - Poésie religieuse ] = [ Section 4 - Poésie morale ]
[ SOMMAIRE ] = [ Recherches ] = [ Contact ]
titanglobal-ent.com